La médiation c’est quoi ?

Ce qu’elle peut vous apporter

La médiation à son meilleur Ce qui la rend si utile

Ce qui la rend si utile c’est que la médiation peut avoir lieu avant pendant ou après un procès et elle est limitée dans le temps. Habituellement quelques demi-journées ou journées suffisent à résoudre le conflit. Le médiateur n’impose jamais sa solution: il accompagne les parties dans la recherche d’une solution à eux. La clé d’une médiation réussie réside dans les compétences du médiateur et de sa maîtrise du processus de médiation.

A savoir des qualités de :

  • Psychologie
  • Faciliter le dialogue
  • Communication
  • Notions de Droit
  • Capacité d’écoute sans jugement
  • Savoir créer la confiance et assurer un climat serein

La médiation s’oppose très clairement à un mode de résolution de conflit qui comme le jugement ou l’arbitrage, où une tierce personne, un juge ou un avocat en l’occurrence, décident d’une solution pour les parties. La médiation permet donc de mieux responsabiliser les parties au conflit sur les solutions qu’elles souhaitent trouver.

La médiation permet également aux parties souvent fâchées entre elles de retrouver le chemin d’un dialogue grâce aux techniques de communication induites par le médiateur. Celui-ci est le garant d’un déroulement impartial et équitable. La médiation permet aussi de redémarrer sur de nouvelles relations de travail, de voisinage ou interpersonnelles, pour le futur.

C’est un modèle unique de résolution de conflits qui aide des dirigeants, des managers ou des chefs d’équipe à trouver des solutions d’apaisement pour les personnes en conflit sur leur lieu de travail. D’ailleurs, de plus en plus d’entreprises font appel à un médiateur pour résoudre des cas qui autrefois étaient automatiquement référés au tribunal. L’ADR (alternative dispute résolution) est même de plus en plus souvent apposée au bas d’un contrat de travail ou de collaboration, exigeant une médiation avant toute action en justice.

La préparation est la clé d’une bonne médiation. Avant de commencer une médiation, il est recommandé de bien préparer sa participation en se demandant comment le conflit a commencé et de quel conflit il s’agit en fait. Les disputes qui se résolvent grâce à une médiation ont un taux de réussite d’environ 85% et encourent moins de rechutes que les actions en justice. De plus, les médiations coûtent moins cher que de longues procédures judiciaires.

Les bénéfices immédiats de la médiation

La médiation permet de :  renforcer la capacité à répondre à un conflit plutôt que d’y réagir, faciliter la conduite de conversations difficiles en toute confiance avec le médiateur qui assure un environnement sécurisé et serein , assurer un gain de temps et d’argent dans la compréhension du conflit et les causes qui en sont à l’origine , accélérer la fin d’une dispute qui peut empoisonner la vie de deux parties au conflit.

Le déroulement d’une session de médiation

Comme indiqué plus haut pour les 5 étapes de la Médiation, Brigitte Kehrer vous garantit une offre d’environnement à la médiation optimale. Celles-ci sont menées dans des conditions propices à la réussite, neutres, confidentielles et volontaires. Les médiations se limitent en général à deux à trois sessions de deux à trois jours, selon le désir des clients et un déroulement standardisé.

Une introduction au contenu du conflit de part et d’autre, une partie exploratoire des alternatives de résolution du conflit, une phase capitale de négociations sur les solutions trouvées par les parties et décidées par elles et pour elles, un accord final contraignant de médiation sur lequel les parties se mettent d’accord dans une optique de gagnant-gagnant.

Les cinq étapes d’une session de médiation

  1. PHASE PRÉPARATOIRE Contrat pour la médiation.
  2. PHASE D’OUVERTURE  Arrivée – Ouverture en session conjointe. Contours généraux des enjeux et création de l’agenda.
  3. PHASE EXPLORATOIRE -Comprendre ce qui est important pour les parties. Construire la relation de confiance. Clarifier les sujets et les problèmes. Sessions communes ou séparées selon entente.
  4. PHASE DE NÉGOCIATION Faciliter le dialogue et le mouvement de l’échange.  Approcher les problèmes par segments et les séparer. Encourager les parties à esquisser des solutions.
  5. PHASE DE CONCLUSION  Les parties doivent être satisfaites .Les solutions sont réalistes et applicables. Prévoir et s’accorder sur les prochaines étapes de mise en oeuvre.

Avantages de la médiation

A quoi peut bien servir une médiation ?

A apaiser des disputes en offrant des solutions satisfaisantes pour toutes les parties au conflit. Grâce à un intermédiaire neutre, respectant la confidentialité et formé aux techniques de médiation, une solution trouvée par les parties elles-mêmes est mise en place. Pour diminuer l’escalade inutile du conflit, changer la manière dont deux personnes en conflit interagissent entre elles, aller de l’avant lorsqu’une situation semble bloquée: prenez un médiateur et garantissez à votre lieu de travail une meilleure productivité !

Gains de la médiation

Le médiateur aide aussi des responsables de ressources humaines à trouver des solutions aux problèmes de management et de tensions entre collègues dans un groupe de travail, un groupe communautaire, politique, religieux ou familial. Il favorise une meilleure entente dans les relations et promeut ainsi un meilleur rendement dans la production.